Mathias Bourre est un compositeur musicien et sound-designer né à Paris d'origine autrichienne. Il suit une formation jazz au CIM (Centre d’Informations Musicales), tout en étudiant la musicologie à l’université Paris 8. Passionné de jazz, Mathias multiplie les piano bars et les concerts depuis sa sortie d'école.

Progressivement, la musique contemporaine et la recherche sonore s’ajoutent à ses influences et apparaissent dans son travail.
Avec sa sœur Sara Bourre (auteure, comédienne), il monte le collectif CLN, point de rencontre entre la poésie et la musique.
Il accompagne de nombreux poètes et compose à l'occasion de plusieurs événements littéraires (sortie du livre « Regards croisés en France » de Rocío Durán-Barba, du livre d'artiste « La mer, au feu » de  Madeleine Monette (gravures originales : Véronique de Guitarre),
soirées  organisées par la Traductière (Linda Maria Barros).

Il est compositeur et claviériste dans le spectacle de Raphaël Sarlin-Joly (poète, comédien) : « La seule flamme de l’univers est une pauvre pensée », ainsi que dans le groupe  « Fine Lame », tous deux produits par la compagnie L'Ire des Volcans. Il compose et joue dans le spectacle « Tangible » (poésie/musique) produit par la compagnie Circulaire.
Il vient d'enregistrer l'album « Piano Works » (musique classique) écrit par Alistair Brown.

Mathias a donné des cours de piano jazz, harmonie jazz et ateliers jazz dans différentes écoles à Paris. Il a animé aussi des ateliers sur l'improvisation et l'écriture musicale autour du texte poétique.
Il est maintenant compositeur et sound-designer pour la boite de production Opixido et compose pour de nombreuses structures (Le Panthéon, la ville de Vitré, le musée de l'Homme...)

Compositeur / Pianiste